Strasbourg

ÉDITO – STRASBOURG

Parce que Strasbourg ce n’est bien sûr pas que son marché de Noël, on va donner un aperçu des innombrables atouts de cette ville magnifique dans cet édito.

Strasbourg c’est la ville où tu peux t’empiffrer à souhait de flammekueches (tarte flambée pour les initiés) et de choucroute. N’oublions pas la bière avec moins de 4 €, argument de taille pour toute ville étudiante qui se respecte. Here, on peut sortir très souvent, la ville nous offre un panneau très grand de bars-boîtes. Tout Strasbourg se souvient par exemple des fameuses soirées au Rafiot. Possibilité également de faire ses cours en Allemagne à moindre coût. On ne va pas mentir, c’est surtout pour l’alcool et les clopes. Vous voulez que le payeur paye un abonnement à la salle? Pas de souci, à Strasbourg le vélo est omniprésent et donne l’air sportif.

Mais Strasbourg c’est par-dessus tout le cœur de l’Europe avec ses nombreuses institutions européennes. Sur un aussi l’ENA. Bon, on n’est pas certains d’étudier un jour, mais moins dans la même ville. Pour ce qui est du marché de Noël, certes il est magnifique mais il est également aveugle de touristes sirotant du vin chaud nous obligés à descendre de notre vélo.

Assez parlé de la ville, passons à l’IEP. Ici notre mascotte c’est Josy la cigogne. S’il y a bien un chant à retenir c’est la fameuse «Strasbourgeoise», hymne incontournable pour tous les Strasbourgeois au Krit. Mais que serait le Krit sans son emblème, le Stroh? Rien, on vous l’assure. Le Stroh, c’est 80 degrés de pur plaisir. Notre équipe de sport, la Strohteam arbore fièrement son nom. On vous donne rendez-vous pour en découvrir les bienfaits! Et oui, chez nous Krit s’écrit avec un K comme vous avez pu le constater cette année à Strasbourg. On va bien finir par l’avoir notre prix de l’Ambiance !

Sciences Po Strasbourg c’est aussi tout un large éventail d’associations telles que le journal de l’école, Propos, une junior entreprise, le bureau inter associatif, le bureau des initiatives. On possède également Oenopo, l’association d’œnologie avec sa route des vins et sa traditionnelle cuvée de Noël, l’idéal quand tu n’as pas d’idées cadeaux pour tes grands parents… On a aussi la fanfare Strasboumboum, nos magnifiques pompoms… Le BDE, lui organise chaque année le PAPE (voyage post-partiel), et bien d’autres réjouissances. Pour les plus aventuriers de l’IEP, on a notre propre Pékin express avec le challenge d’aller en stop jusqu’à Munich, mais également jusqu’à Bruxelles et Amsterdam.

De nombreux événements rythment l’année tels que le Prix Européen de l’Éloquence organisé par l’École des Jeunes Orateurs au Conseil de l’Europe. En décembre, c’est l’heure du Gala où il faut littéralement vendre un rein pour se payer la place (ou faire un crédit à la consommation) et taper la pose devant le Photo call. Pour les 2A, en février, la Semaine Européenne est l’occasion d’entamer une semaine de débats au Parlement européen. C’est aussi Scpo Forum et ses nombreuses conférences avec cette année Jean-Claude Juncker et Manuel Valls. On a aussi la Comuz, notre propre comédie musicale, organisée par le BDA à la fin de l’année.
Force est de voir que notre IEP a bien des atouts. Alors oui c’est vrai on a toujours pas nos nouveaux bâtiments promis depuis des années mais on s’en souvient de faire à choses quelque chose à faire à Strasbourg qu’on oublie bien vite tout ça y efforce)!

Tschüss l’ami!

IEP strasbourg.jpg